La rocade de Bergerac est terminée

Publié le par Fabien Ruet

La rocade de Bergerac est terminée

 

Vendredi dernier était sans doute l’aboutissement d’un long projet en matière d’infrastructures pour Bergerac et le Bergeracois. Avec l’inauguration du contournement ouest de Bergerac, le Conseil général de la Dordogne concrétisait le désenclavement routier de notre agglomération. Ainsi nous pouvons profiter d’une amélioration notable de notre cadre de vie en évacuant la circulation des poids lourds et une bonne partie des circulations de transit au Centre-ville de Bergerac. Nous sommes également dotés d’une rocade complète, en fer à cheval, qui permet de relier la RN 21 à la RD709, la route de Périgueux à la route de Mussidan.

 

Le dernier tronçon inauguré. Pour le Conseil général, ce projet s’inscrivait dans le cadre de l’aménagement de la liaison avec l’autoroute A89. Ce dernier tronçon de la route départementale 709 est long de 4,75 km et dessert les communes de Bergerac, de Saint Laurent des Vignes et de Prigonrieux. Les deux rives de la Dordogne sont reliées à l’Ouest pour un montant de près de 26 millions d’euros dont 16,5 à la charge du Département, 5 de la Région et autant pour l’Etat. La route de Bordeaux (RD936) est désormais reliée à la route de Mussidan (RD709) et il est donc très facile de pouvoir aller chercher l’autoroute par ce nouvel accès.

 

L'archéologie. Dans ce projet, le Conseil général a veillé à ce que l’archéologie puisse être menée dans d’excellentes conditions. Ce fut en particulier le cas pour le diagnostic archéologique obligatoire pour ce type de projet. Il a été réalisé sur trois zones différentes. Sur Prigonrieux, aux Pinelles, en février 2011, deux aires de taille de silex et un foyer de - 10.000 av JC ont été découverts. Les traces d’un habitat médiéval en terre crue ont pu être identifiées. Sur Bergerac, les fouilles ont concerné La Mouline et ont révélé également une aire de taille gravettienne composée d’amas de silex. Rappelons que le silex de Bergerac est à la préhistoire ce que le pétrole est à notre période contemporaine, une matière première indispensable.

 

Avec l’accomplissement du contournement Ouest, le Maire de Bergerac a pu prendre un arrêté très attendu par les bergeracois d’interdiction des camions de plus de 3,5 tonnes pour la traversée de notre commune. Depuis le 29 juin, ces véhicules ont l’obligation d’emprunter la rocade. Des panneaux d’information ont déjà été installés aux différentes entrées de la ville pour informer les routiers de cette nouvelle réglementation.

Publié dans Déplacements urbains

Commenter cet article