Des projets touristiques pour l'agglo

Publié le par Fabien Ruet

Des projets touristiques pour l'agglo

 

Le tourisme s'est imposé comme l'une des compétences phares de la communauté d'agglomération bergeracoise. Sur le territoire de notre commune, nous nous efforçons, depuis 2008, d'engager des dynamiques qui peuvent contribuer à la diversification touristique de notre économie. Pour lutter contre la crise, nous ne pouvons pas nous permettre de mettre tous nos oeufs dans le même panier. La reconversion industrielles est engagée autour de la SNPE, mais nous devons trouver un vecteur de dynamisation de notre économie en général. Notre topographie et nos infrastructures sont des atouts à valoriser. C'est ainsi que nous avons développé l'idée que Bergerac devait s'imposer comme la porte d'entrée du Périgord, grâce à son accès à l'autoroute A89 et à l'aéroport. Aujourd'hui, avec la création de la Communauté d'Agglomération (qui n'est pas une collectivité locale, rappelons-le), cet établissement public de coopération intercommunal doit se mettre au service de cette ambition. Une partie de l'ordre du jour de notre dernier conseil communautaire, lundi dernier, était consacrée aux questions touristiques.

 

Un fonds de concours. Puisque la communauté d'agglomération était un établissement public au service des projets des communes, elle doit s'efforcer d'accompagner des projets locaux qui peuvent contribuer à générer une dynamique à l'échelle du territoire intercommunal. Le tourisme n'échappe pas à la règle si bien que nous avons créé un « Fonds de concours pour la mise en oeuvre de projets touristiques structurants ». Dès lors que l'intérêt communautaire sera avéré, les communes pourront prétendre à un financement de la communauté d'agglomération pour les accompagner dans l'investissement en faveur de projets à vocation touristique. Un premier montant de ce fonds a été voté à hauteur de 50.000 euros. Parmi les premiers bénéficiaires, nous retrouvons la commune de Mouleydier et celle de Bergerac. Ainsi, grâce à la mise en place du Fonds de Concours, la première pourrait financer la restauration d'une première écluse qui permettrait ainsi à une gabare d'embarquer ou de débarquer des passagers sans avoir à construire un ponton sur un site sécurisé. Ce projet n'est qu'une première étape d'une formidable campagne de restauration qui permettra de retrouver la navigabilité de Bergerac à Lalinde. De son côté, la ville de Bergerac pourra profiter de ce fonds de concours pour financer notre nouvelle aire de camping-cars, à l'entrée du parc de Pombonne, destinée à accompagner la re-configuration de l'ex RN21 comme "porte d'entrée nature" de l'agglomération.

 

La taxe de séjour. Lundi soir, le conseil communautaire a poursuivi ses travaux en procédant également à l'harmonisation de la taxe de séjour sur le territoire intercommunale. Cette taxe était précédemment mise en place sur le territoire des trois anciennes communautés de communes. Désormais, sur l'ensemble du territoire de l'agglomération, la taxe de séjour s'appliquera de manière commune sur tout notre territoire. Précisons que la taxe de séjour est établie sur les personnes qui ne sont pas domiciliées sur les communes concernées et qui ne possèdent pas de résidence (pour laquelle, elles paieraient la Taxe d'Habitation). Cette taxe de séjour s'applique aux hôtels et aux locations saisonnières.

 

Le vélo-route / voie verte. Autre dossier important à vocation touristique, à l'ordre du jour du conseil communautaire, la réalisation de la voie verte le long de la Dordogne nous a permis de voter l'acquisition de parcelles destinées à permettre sa réalisation. Je vous rappelle que le projet de vélo-route/voie verte est un projet structurant à l'échelle du bassin versant de la Dordogne, où le Bergeracois a un rôle central et moteur à jouer. Dossier sur lequel nous ne manquerons pas de revenir plus en détails.

 

Commenter cet article

WOLFF 27/06/2013 16:36

Assez amusant de voir à qui bénéficient les 2 aides financières de la Communauté en matière de tourisme:
- Réfection d'une écluse à Mouleydier dont le maire n'est autre que le vice- président de la Communauté d'agglo chargé du tourisme!...Le 1° servi!...Mais si on pourra refaire un écluse, il faut signaler qu'il y en a 7!...Je pense donc qu'ici il faut un plan à long terme, sinon on n'ira pas loin!...
Quant à la commune de Bergerac cela fait longtemps qu'une aire de stationnement pour "mobile homes" depuis que celle qui existait a été détruite. Par qui?
Gérard WOLFF.