C'est parti pour le nouveau La Catte

Publié le par Fabien Ruet

Une nouvelle réunion avec les habitants du quartier de La Catte, hier soir.

Une nouvelle réunion avec les habitants du quartier de La Catte, hier soir.

Nous poursuivons le rythme de nos rencontres de proximité. Nous étions réunis dans la Maison du Quartier Nord pour évoquer le devenir du quartier, la reprise de la dernière phase de travaux et les problèmes du quotidien. Au fil de la réunion, la salle s'est progressivement remplie si bien que nous étions plus d'une cinquantaine de participants à échanger sur l'un des quartiers les plus stratégiques pour le devenir urbain de Bergerac.

 

Nous devions rappeler aux habitants que le quartier de la Catte avait été retenu au titre de l'Agence Nationale de Renouvellement Urbain. Initialement, le projet de départ consistait à cumuler une opération de rénovation des bâtiments existants de la Catte et une opération de voirie visant à casser l'impasse topographique de l'ancienne cité. Il nous a semblé nécessaire en 2011 de faire évoluer le projet afin de l'intégrer dans une dynamique d'aménagement du territoire à l'échelle de la commune et d'ouvrir le quartier à davantage de mixité sociale. Nous avons du négocier pendant plus de deux ans pour obtenir la signature d'un avenant à la convention pour que le programme des travaux évolue et apporte une véritable plus-value à l'opération. C'est aujourd'hui chose faîte et nous pouvons nous lancer avec enthousiasme dans la construction du nouveau quartier de la Catte.

 

Le nouveau la Catte est la promesse d'un projet de vies, d'un quartier comme les autres mais indispensable au développement futur de notre ville.

 

Le temps passé à obtenir l'accord de l'ANRU, sans demander de financement supplémentaire, n'aura pas été perdu pour l'avancement du projet sur le terrain. Nous avons profité de cette période pour construire la nouvelle rue Jean Zay qui relie directement le quartier au Chemin de Beauplan et au chemin de Rosette. Nous avons construit la première maison de quartier sur la ville. Notre partenaire Perigordia Habitat a mené la réhabilitation du bâtiment 5, devenu depuis la résidence du Stade. Si tout le monde fait beaucoup d'efforts, nous devons saluer l'engagement de Périgordia  à travers le financement en fonds propres de l'opération de 54 nouveaux logements prévus sur cette dernière phase de travaux.

 

Avec cette nouvelle phase, nous allons permettre d'offrir sur ce quartier la diversité des types de logements qui permettront de garantir le parcours résidentiel du locataire : des logements en collectifs, des logements intermédiaires, des maisons de villes, des pavillons individuels et enfin, six logements en accession à la propriété. Le nouveau la Catte est la promesse d'un projet de vies, d'un quartier comme les autres et indispensable au développement futur de notre ville. Le choix pour une architecture résolument contemporaine est déjà la marque de cette volonté. Nous entrons donc dans la seconde phase de l'opération de rénovation (2013-2015), découpée en 4 tranches. Elles s'enchaineront en fonction de la démolition et libération des emprises. La dernière partie des travaux d'aménagements menés par la ville consiste en la création de la place de quartier avec réaménagement de la voirie centrale, aménagements des abords de l'école et du bâtiment réhabilité. Ces aménagements seront réalisés sur deux ans pour des questions de coordination des travaux avec Périgordia. En 2014, nous livrerons la nouvelle rue Roger Salengro, artère principale du nouveau quartier en lieu et place de l'ancienne impasse de la cité qui ne sera plus qu'un lointain souvenir. Une place centrale verra le jour au débouché de la maison de quartier.

 

Avec les importantes réserves foncières dont nous disposons dans le quartier, il est évident que la Ville de demain se développera dans cette partie de Bergerac. C'est à ce stade que nous mesurerons si nous avons gagné le pari de faire du nouveau La Catte le quartier de convergence naturelle entre les habitants des rives du Caudeau et des Coteaux.

Seules les cartes gardent la trace de l'ancienne impasse de la cité de La Catte

Publié dans Urbanisme, Logement

Commenter cet article