Thomas Dutronc en concert à Bergerac

Publié le

2012-6789-copie.jpg 

 

L'été musical en Bergerac est l'évènement culturel de la saison estivale en Bergeracois du mois de juillet. Il était normal que notre ville puisse permettre à son président Marc Chisson de trouver un écrin à la mesure de la qualité de la programmation exceptionnelle qu'il nous propose, les 26, 28 et 30 juillet. Dominique Rousseau m'a demandé de le représenter ce matin pour un point presse commun avec Marc Chisson pour l'exposé de ces trois dates. Véritable défi technique à relever, nous devons transformer le quai Salvette en salle de concerts. La Dordogne deviendra le fond de scène de Thomas Dutronc (voir encadré) invité d'honneur de jeudi prochain. Samedi 28, place à la danse avec les Etoiles et solistes de l'opéra de Paris. Enfin, lundi 30, nous sommes invités à découvrir Dhoad Les Gitans du Rajasthan


Un défi technique. Marc Chisson a la passion communicatrice. La Ville de Bergerac aime les défis et renoue avec sa longue tradition d'organisation d'évènements. Les nostalgiques des concerts de plein air seront comblés. Encore faut-il transformer un quai ancien et pentu en théâtre de plein air. Les Bergeracois peuvent être fiers du savoir-faire de leurs agents municipaux. Dès lundi, tout sera prêt pour procéder au montage de la tribune de 1.200 places destinée à permettre l'accueil du public. Mais le pari culturel ne s'arrête pas là. Il faut installer les loges, les locaux techniques pour le matériel, permettre les raccordements électriques, l'aménagement de points d'eau. En outre, nos agents devront installer barrières, palissades et autres clos-vite destinés à sécuriser les accès de cette salle de concerts éphémère. Enfin, le site sera surveillé et nettoyé en permanence de façon à garantir le confort et la sécurité des visiteurs et des artistes. 

 

 

L'été musical en Bergerac pose ses valises dans notre ville. Les trois spectacles des quais ne sont que la partie la plus visible d'un festival qui se déploie sur l'ensemble de notre bassin de vie. Comment ne pas évoquer la venue de Françis Huster sur la place de Monpazier le 3 août prochain. Le lendemain, c'est Emir Kusturica qui prendra la relève au coeur de la magnifique bastide. La programmation de Marc Chisson fait tourner la tête et enflamme aussi la grange de Lanquais. Bergerac est particulièrement choyée. Outre Thomas Dutronc, les Etoiles et Solistes de l'Opéra de Paris nous proposeront des chorégraphies de Roland Petit pour Carmen, notamment. Une grande découverte est à faire lundi 30 juillet sur les quais avec le spectacle de Dhoad et les Gitans du Rajasthan. Ce pays nous plonge dans les mystères des Maharajas. Un spectacle de musique et de danse nous est proposé pour un sorte de feu d'artifices scénique. Le 2 aout, au Cloître des Récollets, nous retrouverons la culture méditerranéenne avec le Titi Robin Sextet. N'oublions pas le 13 août, en l'église Notre Dame de Bergerac, l'orchestre philharmonique de Prague


Avec l'été musical en Bergerac, notre ville revêt ses plus beaux atours de candidate au label ville d'art et d'histoire.

 


Pour plus de renseignements et des réservations,
cliquez sur le lien suivant :


http://festivalbergerac.blogspot.com
 

 

 

 

Thomas Dutronc


« Dutronc », rien que le nom en fait rêver plus d'une... Et cette fois c'est le fils, Thomas, que l'on aura la chance de rencontrer à Bergerac. Rendez-vous est donné le 26 juillet à 21h sur le vieux port pour une soirée à coup sûr mémorable où jazz tendance manouche, ballades épicées et textes cocasses devraient électriser l'atmosphère. Le chanteur, qui était ce soir au festival des Vieilles Charrues, débarquera avec son nouvel album : « Silence, on tourne, on tourne en rond » et les titres déjà bien connus « Turlututu » et « On ne sait plus s'ennuyer » où les guitares sont, comme dans le premier opus, à l'honneur. Et a écouter les critiques tout le monde sera satisfait, fans de jazz manouche comme fadas de variétoche. Nous en tout cas, on y sera, et on a vraiment, vraiment hâte parce qu'un peu de bonne humeur en ces temps de crise, et bien qu'est-ce que ça fait du bien !! Et puis Thomas il est pas mal quand même. Alors vite, il reste quelques places.

 

(Mimie)

 

 

 

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Wolff Gérard 29/07/2012 03:41


Les esprits grincheux vont dire que j'en rajoute sur le programme présenté par la ville de Bergerac et monsieur Chisson. Tu parles dans ton article des Étoiles et Solistes de l'opéra de
Paris. En matière de danse classique je ne prétend pas être un très grand critique mais à peine un connaisseur, et c'est pour cela que je suis quelque peu outré, compte tenu du prix prohibitif
des places!... Compter pour 2 personnes pas loin de 100€ avec un pot à la fin du spectacle (intéressant, didactique mais pas sublime).


Il y a erreur sur la "marchandise vendue" car parmi les 154 danseuses et danseurs du Corps de Ballet de l'opéra de Paris, ce samedi soir il n'y avait aucune étoile (et il y en a 16),
ni aucun 1° danseur ( et il y en a 16 aussi). Seuls 2 "sujets", et il y en a 32 à l'Opéra, étaient sur les planches Mlle Bellet et Mr. Ravau. Notons pour la petite histoire que les coryphées
sont le 4° échelon de ce corps prestigieux où il est presque aussi difficile d'entrer qu'à l'ENA!( je plaisante ).


Qui donc s'occupe au Conseil Municipal de Bergerac de la culture pour ne pas connaître un tout petit peu la danse? Surtout quand on subventionne un organisme comme ce festival d'été, en
payant les tribunes, loges, VRD de cette "salle de spectacles éphémère" des bords de la Dordogne...Et pourquoi ces prix de "ouf" pour un tel spectacle? Ce n'est pas de cette façon, que les
élus municipaux démocratiseront la danse classique! Dommage que ce soit un socialo qui le dise.J'espère que mon article passera dans ton blog mon cher Fabien.


G. WOLFF.                               

Wolff Gérard 23/07/2012 16:55


Certes c'est toujours bien de voir des spectacles en plein air en été. Mais que dire du rôle de la ville de Bergerac dans le spectacle de Dutronc dont le prix des places va de 41,50€ à 47,50€,
sur un aménagement fait par la ville pour un festival subventionné par le Conseil général et le conseil régional. Monsieur Chisson patron de de festival qui ne manque pas d'intérêt et qui
programme très souvent sa fille Louise, très bonne violoniste au demeurant me parait un peu gourmand sur ce spectacle, lequel devait avoir lieu à l'origine au théâtre de verdure de la Grand
Motte avec un prix unique des places à 36€!


Ce même Thomas Dutronc, que j'aime surtout comme guitariste jazz manouche, sera au vélodrome d'Arcachonen Août au prix de 36€ la place, à Carcassonne toujours en Août au prix de 39,80€ et à
Pontarlier en septembre au tarif unique de 29,90€!... Mais pourquoi tant de différences! Personnellement je ne suis pas loin de croire que la ville de Bergerac "se fait un peu avoir sur ce
coup"et ne viens pas me dire Fabien que ce spectacle est à la portée de toutes les bourses, la mienne oui et j'y serais, celles des bobos branchés du Bergeracois aussi mais les autres, ceux de la
Catte, Creysse, Naillac....


GWolff, socialiste en colère!

Cotereau Danièle 20/07/2012 21:30


Merci de nous donner le programme du festival, une rencontre culturelle importante et toujours passiennante. Sans vous, j'aurais manqué les sectacles , ignorant que Bergerac va nous
offrir 3 spectacles sur le Port