Présidentielle : Après un premier tour historique, une nouvelle campagne commence

Publié le

Le comité de campagne

 

Avec près de 30 % des suffrages, dès le premier tour à Bergerac, François Hollande réalise un score historique pour un candidat socialiste dans notre ville. Il faut remonter à 1988, et alors que François Mitterrand était candidat sortant, pour trouver un précédent. François Hollande est arrivé en tête des suffrages des bergeracois dans 17 bureaux sur 20 (contre 8 en 2007). C'est donc le témoignage d'une incontestable dynamique qui a placé notre candidat en tête pour lui permettre de remporter la victoire le 6 mai prochain.

 

Au delà d'un simple vote de sanction à l'égard de Nicolas Sarkozy dont la politique a été massivement rejetée ce dimanche, François Hollande a suscité une incontestable dynamique d'adhésion autour de sa candidature. C'est pour notre comité local de campagne un encouragement et une première récompense pour les nombreux efforts déployés sur le terrain depuis de longs mois. Plus de 17.000 tracts et programmes ont été distribués sur la seule ville de Bergerac. Notre comité continue a appeler à l'unité autour de la campagne de François Hollande. Je réitère mon souhait de ne pas nous laisser distraire par d'autres échéances que la seule victoire du 6 mai.

 

Pour autant, une nouvelle campagne commence qui doit amplifier l'élan du premier tour pour donner la victoire à François Hollande le 6 mai. Une nouvelle fois, le Bergeracois se singularise par les performances électorales du Front National. La responsabilité en incombe totalement au Président sortant qui n'a eu de cesse de jouer sur le registre électoral de la peur et des thèses de l'extrême droite. Complètement absente sur le terrain et incapable d'assumer un bilan calamiteux du Président sortant, l'UMP aurait bien voulu faire du Front National l'arbitre de ce second tour. Nous appelons à la plus grande vigilance citoyenne pour continuer à refuser les expérimentations nauséabondes d'entre-deux tours. La détresse sociale est le produit d'un système qu'il convient de changer.

 

François Hollande, depuis sa candidature et sa victoire aux primaires citoyennes, a su démontré qu'il était un candidat de rassemblement. Notre communauté Républicaine a besoin de retrouver de la sérénité. La France doit se rasséréner après de trop longues années d'agitations et de divisions. Tous les démocrates, les humanistes et l'ensemble des forces de progrès social peuvent se retrouver dans la candidature de rassemblement républicain de François Hollande. Ensemble, nous ferons gagner la France. Le changement, c'est le 6 mai.

 

 

Fabien RUET

Animateur territorial de la campagne de François Hollande sur Bergerac.

 

Publié dans Présidentielles 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sofia 02/05/2012 18:15


Rien de tel qu'un petit peu d'Histoire sur les élections présidentielles, afin de nous remémorer toute l'histoire politique Française !
http://www.newsofmarseille.com/histoire-de-l-election-presidentielle-acte-1/ ENJOY ;)

kazak24 23/04/2012 21:43


Parlons des legislatives dès le 7 mai afin d'assurer une complète réussite à ces scores qui seront confirmés j en suis sûr au second tour

Arnaud 23/04/2012 20:47


Chez nous (Séméac) Hollande arrive en tête avec 36% des votes, sarko : 18,8%, Mélenchon 16 % Le Pen 13,77 et Bayrou 9,5%