Mais qui connaît Monsieur Georges ?

Publié le

don-quijote.jpg

 

 

Quel hommage rendu à Georges Barberolle ; une pleine page du quotidien régional d’information Sud-Ouest pour évoquer son jeu de rôle dans la vie bergeracoise.

Que tout le monde se rassure, Monsieur le Maire est bien loin de s’horripiler des agissements de ce président atypique d’associations. Si Don Quichotte est un monument de la littérature mondiale, Georges Barberolle est devenu une attraction locale et pittoresque, se complaisant dans la posture de la critique systématique de toute décision de la municipalité. Notre trublion a du temps libre. Il s’est fait profession de polémiste pour exister.

Cependant, les masques tombent. Ce Monsieur a encore un peu de mal à faire son « coming out » politique.  Les Bergeracois auront compris qu’en cosignant un tract avec l’opposition municipale, les grandes manœuvres pour constituer une liste autour de l’ancien maire ont commencé. Dommage qu’une association soit prise en otage par ces tractations.

De son côté, notre majorité municipale continue à placer la concertation et la démocratie participative au cœur de nos prises de décisions et de notre projet. Nous ne travaillons que pour Bergerac, pour l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens et pour le rayonnement de notre cité. Les Bergeracois apprécieront, à leur juste valeur, le travail accompli.

Publié dans Parti Socialiste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gérard WOLFF 05/02/2012 18:12


Mais mon cher Fabien, je plaisantais car je sais le boulot que tu abats tous les jours à ton poste d'adjoint au Maire!... Tout en bossant normalement au Conseil Général!... Au fait, tu
existeras par le prisme...d'un appareil photo et pas d'un canard...Tu ne devais pas être doué en physique? Bonne soirée et toutes mes amitiés.


Gérard Wolff.

06/02/2012 11:23



mais je le sais bien. Je te concède bien volontiers que j'ai toujours été nul en physique... une cause de décourgaement pour bien des enseignants en la matière.



Wolff 04/02/2012 18:33


Mais pourquoi représenter ce Monsieur sous les traits de Don Quichotte (qui n'est pas, pour moi, un monument de la littérature espagnole...). Et qui est son Sancho Pança?  roule-t-il en
renossinante? Pourquoi lui donner tant d'importance dans ton blog Fabien? Tu aimerais avoir toi aussi une 1/2 page de Sud Ouest à toi tout seul? Mais ne t'en fais pas cela viendra vite!


Amitiées socialistes.


Gérard WOLFF.

05/02/2012 15:25



Je n'éprouve pas de besoin particulier d'exister par le prisme d'un journal. Je pense le démontrer assez bien au quotidien.