Les jardins du monde à l'auditorium.

Publié le

fleurs.jpg 

 

Bergerac est réputée pour sa tradition horticole. Elle perpétue avec bonheur cette tradition comme en témoigne la confirmation récente de sa quatrième fleur au titre des Villes et Villages fleuris. Le mai des arts, l'an dernier, était d'ailleurs consacré aux paysages. Pour la nouvelle séance des conférences de l'architecture, Caroline Mazel se penche sur les jardins du monde, une occasion d'ouvrir nos horizons.

 

Sa conférence de demain, 11 janvier 2012, est intitulée - « Jardins du monde : entre permanence et innovation ». Caroline Mazel nous en livre déjà un premier aperçu : «  Comme tout domaine de création, l’art du paysage et plus spécifiquement du jardin, se positionne aujourd’hui par rapport aux grands archétypes du passé, cherchant à s’en inspirer, à les réinventer ou à s’en distancier. » L'art, la culture et le rapport à la création ; qu'il s'agisse du monde des jardins ou des jardins du monde, ces grands enjeux structurent les démarches paysagères. Des grandes écoles de paysagistes ont influencé la plupart des créations qui structurent notre horizon et accompagnent notre imaginaire. Il convient donc d'en dresser un premier panorama car les conférences de l'architecture sont aussi et avant tout une manière ludique de se cultiver. Ah, la belle idée que l'éducation populaire. A vos cahiers et crayons puisque « les modèles référents dits « à la française », « à l’italienne », « asiatique », « persan », etc. seront tout d’abord analysés au regard de l’époque et de la société dans lesquelles ils ont vu le jour. ». Il restera dans un second temps, à aborder un panel de « réalisations contemporaines qui revendiquent des degrés d’affranchissement divers quant à ces sources historiques. Ou comment jongler entre l’esprit et la lettre ? », ou comment déceler aussi l'égo des architectes... du paysage.



Cette nouvelle conférence mériterait sans doute d'être mise en lien avec le travail mené, l'année dernière, à l'initiative du Melkior Théâtre, dans le cadre du mai des arts. A cette occasion, Jean Luc Brisson, paysagiste et poète, était l'invité d'honneur de cette manifestation. Tirant profit de son expérience dans les quartiers nord de Marseille, le jardinier de l'imaginaire y avait patiemment récolté des souvenirs éparses de tranches de vies, des objets ou vestiges du quotidiens ... Les paysages sont la mémoire de nos vies, au delà des écoles et des académies, n'oublions pas le facteur humain.



Conférence Architecture Contemporaine :

Jardins du monde : entre permanence et innovation.



Auditorium - Pôle Culturel de la Madeleine

Ville de Bergerac



Mercredi 11 janvier 20 h 30



 

Pour plus de renseignements,vous pouvez contacter la Direction de l'Action Culturelle de la Ville de Bergerac au 05 53 74 67 92.

Publié dans Actualités

Commenter cet article