Le nouveau Lycée des Métiers de Chanzy

Publié le

 

Présentation Lycée des métiers 26-02-2013 (45)

 

Il y a quelques jours, en compagnie de Dominique Rousseau, nous avons assisté à une réunion d'information concernant le futur lycée des métiers dont l'implantation est prévue sur le site de l'ancienne caserne Chanzy. Ce nouvel établissement prévu pour accueillir 360 élèves doit être livré pour la fin 2014. Il aura pour ambition de se glisser dans le tissus urbain de Bergerac, puisque cette nouvelle construction sera réalisée sur un périmètre très proche du Centre-Ville. Cette réunion d'information, à l'initiative du Conseil régional, était à la destination des riverains afin de présenter le projet, d'expliquer les principales phases de chantier et évoquer les éventuelles contraintes de cohabitation liées à des démolitions et des constructions. Comme nous n'arrêtons pas le progrès, je vous propose à la fin de cette chronique de retrouver la simulation 3D du futur lycée, une vidéo commandée par la Région Aquitaine et mise en lien par la Ville de Bergerac.

 

Une réunion d'échange. C'est donc le  26 février dernier, qu'Anne-Marie Cocula, Vice-présidente du Conseil Régional d'Aquitaine en charge de l'éducation, en notre compagnie, a rencontré les riverains du futur Lycée des Métiers. Durant cet exercice de démocratie participative, des représentants des enseignants du Lycée de l'Alba se sont prêtés au jeu des questions et des réponses sur « leur » futur établissement. Ce dernier doit permettre à la fois de répondre aux attentes pédagogiques de la communauté enseignante et améliorer grandement les conditions de travail.

 

En chantier dès le mois prochain. Les premières démolitions sont prévues pour le mois prochain, ce qui signifie concrètement qu'une quatrième grue de chantier sera implantée sur Bergerac ( Maison du Département, Immeubles de logements à Naillac, Pôle Emploi). Les grues annonceraient-elles le printemps à Bergerac ? C'est tout du moins le signe du refus de la fatalité face à la crise. Le bâtiment s'étendra sur une surface de 10 000 m2. Il aura un aspect urbain dans son architecture générale, en jouant à la fois la carte des volumes géométriques, de l'alliance subtile entre le bois, la pierre et le verre. Première structure communale à énergie positive, le nouveau lycée répondra aux critères de la Très Haute Qualité Environnementale.

 

En vidéo. Ce chantier en « ville » nécessite une grande organisation et répondra à des règles strictes permettant de lutter au maximum contre les nuisances pour de tels travaux (nuisances sonores, mise en  sécurité, régulation de la circulation - notamment sur le boulevard Chanzy). Comme je peux deviner quelques soupirs, à l'idée de devoir subir encore des travaux, sachez qu'il n'y aura pas de neutralisation de circulation sur les boulevards. Et en bonus, retrouvez cette maquette en vidéo en cliquant sur le lien suivant :

 

 

 


 

 

 

 


Publié dans Blog-Notes TV

Commenter cet article

wolff 18/03/2013 11:09


C'est vrai, appelons ça de la participation à l'échelon local. Si la majorité des bergeracois avait dit: Non, c'est trop cher, et à nôtre époque de croissance zéro on pourrait mieux
utiliser l'argent des collectivités et de l'Etat!... Et bien je dis que cette frange de la population bergeracoise a tord et que c'est un des engagements de notre président que d'améliorer les
conditions d'accueildes élèves, de travail des enseignants, et la formation des jeunes. A titre d'exemple d'exemple, les élèves de chaudronnerie industrielle de cet établissement ont tous
trouvés un emploifixe ces 3 dernières années... Bravo aux architectes bordelais qui ont réalisé cet outil merveilleux et dont pourront être fiers les habitants de la communauté d'agglomération de
BERGERAC.


Gérard WOLFF