Le crématorium de Bergerac : éthique et qualité

Publié le

Crematorium-de-Bergerac.jpg

 

L'ouverture du crématorium de Bergerac approche. L'assemblée générale de l'association crématiste de la Dordogne avait lieu, hier, Salle René Coicaud. Le Conseil municipal de Bergerac adoptait, jeudi dernier, le règlement intérieur du futur crématorium et officialisait la mise en place d'un comité d'éthique pour en assurer le suivi. Nous évoquerons dans une prochaine chronique la question du jardin du souvenir. Concentrons-nous, aujourd'hui sur le règlement intérieur destiné à apporter un nouveau service public en Bergeracois.

 

L'esprit du comité d'éthique. L'ouverture du crématorium de Bergerac est normalement prévue pour le début du mois de mai. En optant pour une procédure de délégation de service public d'une durée de 25 ans, confiée à la société crématiste Bergeracoise (attention à ne pas confondre avec l'association crématiste de la Dordogne), la Municipalité de Bergerac a choisi de renforcer les procédures de suivi de cette activité et de mettre en place les conditions optimales d'une gouvernance partagée. Cette exigence de qualité et de suivi a été bien acceptée par la société délégataire, si bien que nous avons pu adopter un règlement intérieur qui allait bien au delà des seules obligations légales, prévues par le Code Général des Collectivités Locales. La création d'un comité d'Ethique en est la preuve. Il aura pour mission de veiller d'une part à garantir le même service de qualité à tous les usagers et d'autre part l'égalité de traitement à toutes les entreprises de pompes-funèbres. Avec le Comité d'éthique, nous entendons favoriser les conditions partagées d'un dialogue permanent avec le délégataire.

 

Qualité du service. En adoptant un règlement intérieur du futur crématorium, le Conseil municipal devait préciser les bases sur lesquelles devait se fonder le Maire pour prendre son arrêté de mise en fonctionnement. Il était donc nécessaire, dans un premier temps, d'apporter les précisions quant aux garanties en faveur d'un service de qualité aux usagers. L'accueil du public, pour information, se fera du lundi après-midi au samedi soir (18 h). Les délais de crémation devront être respectés suite à la date du décès ( de 24 h à 6 jours maximums pour des décès intervenus sur le territoire national). Il était également indispensable de veiller à la « traçabilité » du défunt notamment via l'apposition d'un galet réfractaire individualisé sur chaque cercueil qui sera admis au crématorium. Pour répondre aux attentes des familles et/ou aux souhaits du défunt, la salle de cérémonie devra respecter les croyances et convictions philosophiques ou religieuses de chacun. La salle de cérémonie doit s'apparenter à un havre de tolérance dans le respect de la laïcité. Le règlement intérieur a également pour objectif de reprendre l'ensemble des dispositions et obligations légales en matière de conditionnement et de traitement des cendres. Il s'agit des prestations qui devront être apportées à chaque usager du crématorium.

 

Dans une prochaine chronique, nous aborderons ces questions relatives aux activités futures du crématorium. A suivre...

Publié dans Engagements et humeurs

Commenter cet article

WOLFF 13/03/2013 08:29


Merci mon  cher Fabien.  Te voici donc président de ce comité d'éthique... Mais pourquoi l'association des crématistes de Bergerac n'est-elle pas représentée? J'ai entendu dire,
mais il y a des mauvaises langues partout que monsieur  Pauly , le concessionnaire de l'établissement serait dans ce comité d'éthique... J'espère qu'il n'en est rien car ce serait
contraire à toute éthique!...


G WOLFF.

WOLFF 04/03/2013 15:46


Cher Fabien,


Simplement une idée pour la création du Comité d'éthique d'un tel établissement:


A mon  avis, afin de respecter ici aussi la démocratie participative, il doit se composer de: 2 membres représentant la municipalité (dont l'un assurera la présidence avec
voie prépondérante).On doit aussi y retrouver 2 représentants des associations crématistes de Bergerac et de la Dordogne ( un de chacune des associations), un représentant du
monde laïc de la ville de Bergerac (représentant de la plus importante association laïque de la ville) et une personnalité civile bergeracoise désignée par l'évêché de Périgueux. Il va de
soi qu'en aucun cas le délégataire de ce service public ne peut être dans ce comité d'éthique mais peut, à la demande du président éclairer de son avis.


Je m'inspire des comités d'éthique existant dans des centres hospitaliers et dans des EPAD...


Gérard WOLFF,  futur client mais socialiste avant tout.

12/03/2013 07:39



Mon cher Gérard, pardon pour le retard dans la mise en ligne, mais je n'arrivai pas à retrouver ton commentaire... Ta proposition sur la composition du comité d'éthique rejoint ce qui a été
adopté par le Conseil municipal. Je siègerai à ce comité en compagnie d'une conseillère municipale de l'opposition.  L'association des crématistes de la Dordogne sera représentée.