Le Contrat de Ville 2011-2014

Publié le

vuejeanmoulin.jpg

 

Il est aujourd'hui communément admis que les collectivités locales sont les premiers investisseurs publics dans le pays. Le Conseil général de la Dordogne est un partenaire de nombreuses opérations menées par la Ville de Bergerac. L'une des manières de formaliser la participation du Département est de négocier et de signer avec lui un contrat de ville, pour une durée de trois ans. Après négociations entre le Président du Conseil général et notre Maire, il a été proposé au Conseil municipal d'adopter le 15 décembre dernier, le contrat de ville 2011-2014 avec le Conseil général de la Dordogne. Ce dernier participera ainsi au financement d'opérations à hauteur de 640.288 euros . Ces opérations s'inscrivent clairement sur l'axe Nord-Sud de notre schéma directeur d'urbanisme : du groupe scolaire du bout des Vergnes, à l'aménagement de l'espace public autour de Jean Moulin et la création de la Maison de Quartier à Naillac.

 

L'école. La restructuration du groupe scolaire du Bout des Vergnes est une opération importante au Nord de notre commune. Il s'agira, comme nous l'avons déjà évoqué ensemble, de livrer  une école qui réponde aux critères de la Haute Qualité Environnementale, qui s'ouvre sur son quartier et qui soit le témoignage de l'architecture de son temps. Dans le cadre du contrat de ville, le Conseil général pourrait apporter une subvention de 425.000 euros.

 

Jean Moulin. L'aménagement de l'espace public autour de l'école Jean Moulin est aussi un projet qui mérite une attention. La construction de la nouvelle école dans ce quartier n'a pas été accompagnée d'une réflexion ou d'un aménagement qui permette au nouveau bâtiment d'être en adéquation avec une cité de 350 logements en centre-ville. Avec Urbalys Habitat, la société immobilière de la Ville de Bergerac, nous avons engagé un programme de plus de 4 millions d'euros de réhabilitation des logements et de résidentialisation de la cité. En parallèle, nous avons permis à la Communauté de communes d'anticiper l'achèvement du contournement ouest de Bergerac en engageant le chantier de requalification du boulevard Jean Moulin. Au delà de cette première tranche de l'opération boulevards urbains, le Conseil général nous accompagnera pour l'aménagement futur de l'espace public autour de l'école Jean Moulin, afin de faire évoluer l'environnement de la rue des Frères.

 

Naillac. Le département ne pouvait pas rester extérieur au grand projet de renouvellement urbain au sud de Bergerac dans le cadre de la création du nouveau Naillac. Outre sa participation et son engagement au sein de l'office départemental d'habitations à loyers modérés (HLM) Dordogne Habitat,  la disparition de l'ancienne cité  implique d'investir dans des espaces publics adaptés. Les 180 logements collectifs du passé cèdent la place à un éco-quartier, véritable charnière urbaine entre le centre-ville de la Madeleine et le sud pavillonnaire . A l'image de ce qui est réalisé dans le quartier nord, le nouveau Naillac se dotera d'une maison de Quartier avec notamment un point relais de lecture public. Le Conseil général, dans le cadre du contrat de Ville, pourra nous apporter une aide de plus de 200.000 euros.

 

Vous l'aurez compris, Dominique Rousseau et Bernard Cazeau travaillent de concert pour l'amélioration des conditions de vie de tous les Bergeracois.

Publié dans Urbanisme

Commenter cet article

gerard Wolff 23/02/2012 08:22


j'avais fait paraître un commentaire sur cette convention... Quid?


G WOLFF

gerard Wolff 22/02/2012 16:56


Fabien,


Je pensais que les contrats de ville avaient été remplacé par des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) depuis 2007.
Initialement prévus pour une durée de 3 ans (2007/2009 et 2009/2011),  ils se prolongent jusqu'au 31/12/2014.


Dans ton information tu parles du contrat de ville ou du CUCS?... Ce dernier  est
signé, en principe, avec l'état, le conseil général, la CAF et les bailleurs sociaux. Si l'assemblée départementale apporte 640 000 € pour, essentiellement 2 opérations
(nouvelle école du Bout des vergnes et création de la maison de quartier de Naillac), combien d'E apportent  la CAF,la SA HLM Urbalys Habitat et l'état? A moins que le CG24
et Bergerac n'aient passé une convention de ville ancien modèle et que je me trompe sur toute la ligne?


Bien amicalement.


Gérard Wolff, socialiste du Bergeracois.

23/02/2012 22:33



Bonsoir Gérard et pardon pour le retard sur la mise en ligne de ton commentaire. Le Contrat de Ville est l'équivalent du Contrat d'objectifs dans les cantons. C'est un dossier de partenariat
spécifique entre le Département et la Ville pour soutenir des opérations spécifiques.


Merci pour ta réactivité. Cela fait plaisir