Le chantier de la rue de la résistance commence

Publié le

  resistanceok

 

Et bien voilà, nous y sommes. Dès aujourd'hui, le chantier tant attendu pour les uns, tant critiqué par une minorité, tant redouté par beaucoup à partir du moment où on change des habitudes, en bref le chantier de la rue de la Résistance commence. Dès ce lundi, le sens unique sera mis en place afin de permettre à la fois aux travaux de se dérouler dans de bonnes conditions et également rendre plus facile le changement d'habitudes aux usagers de cet axe important de circulation. Je vous rappelle que le sens unique retenu sera celui du Palais de Justice en direction de l'église Notre Dame. Il faut désormais considérer le vieux Bergerac comme le coeur d'un vaste rond point dont la boucle est constituée de la rue neuve, de la rue de la résistance et de la rue Saint Esprit. Petit tour d'horizon des 10 arguments en faveur du projet.

 

1. Redonner au centre-ville toute son attractivité pour redynamiser le commerce.

 

2. Donner au piéton le plaisir de se promener en ville. Retrouver le “plaisir de faire les magasins”.

 

3. Un chantier complet qui ne concerne pas uniquement la voirie mais permet de remettre aux normes les réseaux ( assainissement, eau potable, gaz, téléphone, électricité et éclairage public).

 

4. Une mise en sens unique qui sera expérimentée dès la première semaine du chantier.

 

5. Un plan lumière spécifique pour dévoiler la diversité architecturale de la rue et générer un climat de sécurité.

 

6. Renforcer la rue dans son rôle de locomotive commerciale du Centre-Ville.

 

7. Créer des zones plus conviviales par l'aménagement de placettes aux débouchés du palais de justice, de la rue du colonel de Chadois et de la Place de Lattre.

 

8. Permettre aux cyclistes de se déplacer en toute sécurité.

 

9. Des commerces et une rue accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite.

 

10. Une opération à mettre en lien avec le Plan Global des Déplacements et la politique de repeuplement du Centre-Ville.


Outre le blog-notes qui vous permettra de trouver une information régulière sur le chantier qui se terminera d'ici le mois de juin, les Bergeracois seront informés toutes les semaines, le samedi matin, à l'ancien kiosque à journaux Place de Lattre.

 

Par ailleurs, et vous l'aurez compris, je ne disparaîtrai pas de Bergerac comme le quotidien Sud-Ouest l'annonçait avec humour, samedi dernier. Preuve qu'il faut aussi parfois dépassionner les débats. A ce propos, je ne peux m'empêcher de sourire à l'idée d'imaginer certains adversaires ou rivaux politiques qui à la lecture de l'intitulé de la rubrique sur mes adieux ont éprouvé, ne serait-ce qu'une seconde, l'espoir que cela puisse arriver. Je ne leur ferai pas ce plaisir.

Publié dans Déplacements urbains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article