La rue du Combal est sécurisée et ouverte !

Publié le

photo-3-.JPG

 

A l’occasion d’une précédente chronique, nous vous avions apporté des précisions quant au chantier mené dans la rue du Combal, au débouché du giratoire des sardines. Cette rue paisible de la rive gauche de Bergerac, au sud de l’agglomération, avait fait l'objet de nombreuses polémiques. L'ouverture de la rue du Combal est intervenue fin mai, comme nous nous y étions engagés auprès des riverains. Un récent article de presse a fait le point sur leurs craintes et leurs espoirs nous permettant aujourd’hui de poursuivre notre dialogue. Suite à l'ouverture d'une surface commerciale de renom, un giratoire avait été aménagé sur la rocade sud dont l’une des branches débouchait sur une vaste zone pavillonnaire desservie par les rues du Combal, Bertrand de Born et Sail d'Escola. Faute d'un accord des différents riverains quant à l'ouverture d'une voie du quartier à la rocade, le maire a pris la décision courageuse de fermer l'accès de ce giratoire à la zone de lotissement afin d’engager au plus vite des travaux complémentaire pour garantir la sécurité des riverains.


 

Priorité à la sécurité. Aujourd’hui, nous avons transformé un chemin rural en voie résidentielle. Un cheminement piéton a été aménagé tandis qu’il restait le problème de la ligne droite de la rue du Combal. Aux côtés des habitants, nous avons fait le choix de structures lourdes de sécurité tous les 150 mètres. Nous avons ainsi instauré une zone 30 pour répondre à l’enjeu de sécurité routière. Il était indispensable de dissuader le trafic automobile de transit. Nous avons des zones de circulation alternée et des zones dotées de coussins berlinois. Le niveau de contraintes est tel qu'il est difficile de considérer la rue du Combal comme un itinéraire à privilégier pour emprunter la rocade. Quant à celles et ceux qui ont essayé d'en faire un enjeu de polémiques politiciennes, il ne servait à rien de s'agiter. Toutes ces opérations suivent notre schéma directeur d'urbanisme et un calendrier précis qui permet de requalifier l'ensemble des voiries de notre commune.

 

Une précision à apporter. L’article de presse que nous évoquions en introduction parlait des inquiétudes des riverains de voir le trafic se reporter sur les rues adjacentes de Sail d’Escola et Bertrand de Born. Je me dois, en toute gentillesse et en tout objectivité, de relever une certaine imprécision. Il était écrit que cet éventuel report de circulation n’aurait pas été envisagé, on parle même d’ « un dommage collatéral pas vraiment prévu à la fermeture de la rue du Combal». Or, comme je vous l’indiquais dans une chronique du Blog-notes en date du 10 avril 2012 (lire par ailleurs L'ouverture prochaine de la rue du Combal ) nous avons, au contraire, anticipé pour éviter l’effet de raccourci. Je reprendrai ainsi mots pour mots mes propos de l’époque : « De concertations en échanges parfois houleux, nous avons profité de cette période de fermeture [de la rue du Combal] pour procéder à des aménagements de sécurité. Le lotissement du Tounet, desservi par les rues Sail d'Escola et Bertrand de Born, a fait l'objet d'une reconfiguration générale de son plan de déplacements afin de le rendre plus difficile d'accès à des non-riverains. Cette opération de résidentialisation nous a permis d'instaurer des sens uniques, des zones de stationnement alterné pour marquer l'espace de chicanes naturelles et réduire la vitesse. »

 

Bien entendu, l’enjeu de la sécurité routière est un perpétuel recommencement. Nous le savons et nous continuerons à être vigilants. Bientôt le Plan Global des Déplacements permettra de faire des choix décisifs pour réduire l'omniprésence de la voiture à Bergerac et favoriser les déplacements doux et en transports en commun.

Publié dans Déplacements urbains

Commenter cet article

rolande 20/06/2012 17:37


Bien dit et vu, la rue du Combal est devenue " une rue" au sens du mot, et les sécurités mises en place pour les riverains vont s'avérer, je le souhaite,positives, après beaucoup de concertation
je trouve que cela est une réussite, à toujours vouloir critiquer on oublie souvent de faire savoir lorsque c'est bien !!!