La nouvelle éco-cité de Beauplan est lancée

Publié le

beauplan gravats

 

La Gestion Urbaine de Proximité est une démarche de démocratie participative qui a été mise en place par notre Maire afin d'instaurer un dialogue régulier avec les habitants des « quartiers ». Par ce biais, nous les tenons informés pour les associer aux travaux qui marqueront leur cadre de vie. Cette procédure obligatoire dans le cadre du programme de l'Agence Nationale de Renouvellement Urbain a été généralisée par nos soins pour toutes les opérations de réhabilitation des cités en Habitation à Loyer Modéré que nous menons à l'échelle de Bergerac. Beauplan, je vous le rappelle, avait été le quartier oublié de l'ANRU. Après une mobilisation sans précédent du bailleur social Périgordia Habitat, de la Ville de Bergerac, du Conseil général de la Dordogne et du Conseil Régional d'Aquitaine, il a été décidé de mener d'ici fin 2014 la démolition complète de l'ancienne cité de Beauplan (notre photographie d'illustration) et la construction de la première éco-cité de notre ville. Du plus décrié témoignage de l'architecture fonctionnaliste des années 1960 au concept d'éco cité, c'est l'ensemble de la vie d'un quartier qui évoluera positivement. L'architecte bergeracois Didier Griffoul a été retenu par Périgordia pour mener à bien cette opération. Il y avait donc du monde la semaine dernière pour une réunion de pied d'immeuble organisée pour annoncer le lancement du chantier de construction cette semaine.

 

Le nouveau Beauplan en résumé. Une première éco-cité implique de respecter un cahier des charges précis qui permettra de s'inscrire dans notre schéma directeur d'urbanisme. Pour garantir des loyers modérés, nous devons travailler sur la maîtrise des charges locatives . Le développement d'une offre de logements « Bâtiments Basse Consommation » est la première des priorités. Au regard de la localisation de l'ancienne cité de Beauplan, la limitation de l'étalement urbain doit faire en sorte que la nouvelle éco-cité permette une certaine densifisation en évitant l'éparpillement des zones pavillonnaires. L'architecte avait donc mission de nous proposer une sorte de ré-écriture du concept de la maison de ville pour garantir à chacun une cellule de vie agréable sans pour autant dévorer l'espace. A l'intérieur de l'éco-cité, les liaisons douces (piétons et cyclables) seront privilégiées. La circulation automobile sera limitée au strict nécessaire. L'éco-cité de Beauplan, future tête de ligne du réseau des Transports Urbains de l'agglomération, jouera un rôle de charnière à l'échelle du nord de la commune en donnant accès à une liaison cadencée vers le Centre-Ville. Enfin des réserves foncières permettront de répondre à l'inévitable dynamisme urbain qui pourrait se développer dans les années à venir.

 

Un chantier, c'est l'affaire de tous. La Gestion Urbaine de Proximité aura permis d'informer les habitants sur la dangerosité d'un chantier de construction. Nous avons souhaité faire appel au civisme des habitants pour une surveillance optimale de l'ensemble des enfants du quartier afin que la zone de chantier (en lieu et place des blocs déjà démolis) ne deviennent pas une aire de jeux. A ce dernier titre, c'est la concertation menée avec les habitants du quartier qui nous a permis de décider du déménagement de l'actuelle aire de jeu sur un espace mieux adapté à la sécurité des enfants et aux désirs des parents. La Gestion Urbaine de Proximité aura permis également de trouver des solutions de bon sens pour réguler la circulation à l'intérieur du chantier. Face au mieux que constituera la nouvelle cité de demain, les habitants ont accepté la suspension de l'arrêt de bus (le temps du chantier) et la suppression de la cabine téléphonique.

 

Faire preuve de pédagogie, faire accepter les contraintes d'un chantier, c'est favoriser l'appropriation collective d'un projet urbain. Nous nous y efforçons, sans tambour ni trompette mais avec détermination. En repartant de cette nouvelle réunion, je pouvais finir par croire que la construction de la nouvelle éco-cité de Beauplan était bien l'affaire de tous, et des habitants en priorité. Nous nous retrouverons bientôt avec eux, une nouvelle fois, pour faire le point sur le bon déroulement du chantier.

Publié dans Logement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gérard Wolff 09/10/2012 02:21


Encore Mr Griffoul retenu comme architecte? Décidément cet homme de l'art truste de nombreux marchés ces derniers temps ( suivi du lycée des métiers, chantiers à Lalinde...)... Et pendant
ce temps on laisse "béton" le superbe projet de l'école de Mr. Saillols!... Mais  on en finira jamais de la politique de copinage? Moi qui pensais que ce temps là était celui de la
Droite, je suis déçu  de voir que cela peux être aussi celui de la Gauche! Quelle tristesse d'en arriver au même stade que ceux que l'on a tant décriés!


G.WOLFF,  militant socialiste libre.