Info-Travaux N°2 : Rue de la Résistance

Publié le

Rue de la Résistance

 

Comme nous nous y étions engagés à l'occasion de notre dernière chronique consacrée à l’aménagement de la rue de la Résistance, il est temps à nouveau de faire un point sur l’information du chantier. Efforçons-nous d'apporter d’apporter quelques précisions sur les opérations engagées. Les très fortes précipitations de ces derniers jours n'ont pas trop retardé le déroulement normal du chantier. Les équipes sur le terrain ont été renforcées et s'activent sur la mise aux normes des réseaux souterrains. Afin de ne pas trop pénaliser les commerçants et les riverains de la rue de la Résistance, la Ville s'efforce d'innover en matière de communication de chantier en adaptant ses moyens aux différents publics.

 

Des travaux importants sur le réseau d’eau potable. La mise en sens unique de la rue de la Résistance aura été immédiate. Cette rapidité dans l'installation de la configuration finale de l'aménagement retenu pour la reconfiguration de notre principale artère commerçante était non seulement dicté par des raisons techniques de conduite du chantier mais également dans le souci de permettre aux Bergeracois de se familiariser avec ce nouveau plan de circulation. Les choses ne se passent pas trop mal. Souvent les difficultés de circulation dans Bergerac s'explique par d'autres chantiers que celui de la résistance (place Malbec, boulevard Maine de Biran,...). Pour autant, et même si nous restons optimistes, cette première phase de chantier est sans doute la plus perturbante parce qu’elle peut entraîner des fermetures intempestives et totales de la circulation. En toute logique, cette première phase impose de travailler sur les réseaux. Si nous avions souvenir des fuites de gaz régulières sur la rue de la Résistance, comme autant de cruels rappels de l'héritage de nos prédécesseurs, le passif se creuse... Nous sommes confrontés à la cruelle confirmation que de nombreux branchements en plombs pour l’alimentation en eau potable n'ont jamais été remplacés sur cette artère. Plus de 14 branchements ont ainsi pu être changé la semaine dernière, dans des conditions météorologiques particulièrement difficiles. Ce travail sur les réseaux aura impliqué de fermer complètement la rue le 5, et le 11 février. Une nouvelle fermeture est prévue pour le 18 février prochain. Mais vous remarquerez que, dans la mesure du possible, nous procédons à ces neutralisations de circulation automobile les jours de fermeture des commerces. Les entreprises EUROVIA et VEOLIA peuvent alors réaliser leurs travaux de renouvellement des branchements d'eau potable qui entrainent ponctuellement des coupures d'eau (les commerçants sont avertis). Rappelons à tous que la rue et ses commerces restent toujours accessibles aux piétons pendant toute la durée du chantier.

 

Comment être informé du chantier ?Pour réduire au maximum les nuisances de chantier, les problèmes de cohabitation entre les équipes d’intervention et l’activité commerciale, nous nous sommes efforcés de mettre en place les conditions d'un dialogue et d'une concertation permanente. Il n’est pas inutile de les préciser. Grâce à un effort de communication sans précédent, les commerçants de la rue sont informés préalablement de chaque fermeture. Par ailleurs, tout au long du chantier, Monsieur le Maire a souhaité qu’un représentant de la Fédération des commerçants puisse être associé et présent à chaque réunion de chantier, toutes les semaines. Enfin, au-delà de nos communications institutionnels (l’ensemble des panneaux électroniques de la Ville sont mobilisés pour donner des informations sur le chantier), le petit kiosque à journaux de la Place de Lattre est ouvert tous les mercredis et samedis matins afin de répondre aux questions des Bergeracois sur l’opération et sur l’état des lieux du chantier.

 

Nous vous devons plus que la lumière. Au delà de la communication et des travaux sur les réseaux, les nostalgiques des candélabres à boules devront se faire une raison. Ces derniers viennent d’être neutralisés avant un démontage définitif. Des lampadaires à LEDS de dernière génération, les premiers de ce type à Bergerac, ont été installés provisoirement tout au long de la rue afin de permettre un éclairage d’ensemble de l’artère commerçante pour mieux la sécuriser et améliorer les conditions de travail des équipes de chantier. Cet équipement lumineux n’est que provisoire, le temps de poser les éclairages définitifs de la rue lorsque la phase d’aménagement des espaces publics aura commencé. Les lampadaires à LEDS seront alors posés en remplacement des lanternes usagers en centre-ville.

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article