Découvrir la zone de rencontre à l'Alba

Publié le

 

panneau_zonerencontre.jpg

 

La question des déplacements n'est pas toujours facile à faire "avancer" au sein d'une collectivité locale. Chacun a souvent son propre ressenti, sa propre perception des contraintes qui impactent sur notre quotidien. Chacun a ses habitudes de déplacements, voir même ses propres arrangements avec les réglementations du code de la route. Il est pourtant indispensable de progresser et d'anticiper sur la question des déplacements. En moins de quarante ans, Bergerac aura assisté à la construction successive de trois ponts sur la Dordogne, évènement sans précédent à l'échelle de notre histoire. Ces dernières années, nous avons accompli la question de son désenclavement routier et de la connexion à l'autoroute, grâce notamment à l'engagement continu du Conseil général. Alors, comment anticiper pour que chacun puisse en profiter et faire de la problématique des déplacements  un atout pour l'amélioration des conditions de vie ?

Le dernier test du plan de circulation est encore dans beaucoup de mémoires... Cette expérience de septembre 2008 a permis de tirer de nombreux enseignements sur la culture automobile des habitants de la ville, sur l'importance de la circulation de transit en centre-ville provenant de l'ouest de l'agglomération. Au regard des enjeux climatiques et soucieux de l'amélioration du cadre de vie, nous nous efforçons de faire progresser les mentalités. Pour développer la culture du transport urbain, nous avons créé le Transport à la Demande. Pour redonner sa place au piéton, nous avons engagé la requalification du vieux Bergerac. Pour canaliser la circulation automobile et favoriser les déplacements doux à l'échelle de la ville, nous avons lancé le grand projet des boulevards urbains. Aujourd'hui, il faut aller plus loin et faire oeuvre de pédagogie auprès des Bergeracois en développant le concept de zones de rencontres. Un premier site expérimental a été retenu sur la promenade de l'Alba.


La promenade de l'Alba. La zone de rencontre est une heureuse disposition du code de la route, introduite en 2008. Elle permet d'e créer une zone de limitation de la vitesse automobile à 20 km/h pour favoriser et donner la priorité à la circulation des piétons et des vélos. Il est donc nécessaire de disposer d'un site expérimental pour faire connaître ce nouveau dispositif. Il pourrait être, à terme, généralisé sur le périmètre du centre historique. Cette nouvelle approche est aussi une illustration concrète de la transversalité des actions menées dans le cadre de l'agenda 21 de la Ville de Bergerac. Depuis le début du mois, nous nous efforçons de sensibiliser les riverains de la Promenade de l’Alba sur la réglementation de la zone de rencontre.



Petit rappel ou découverte des règles de la zone de rencontre.


 Je donne la priorité aux piétons. Ils peuvent se déplacer sur toute la largeur de la voie.


 La vitesse des véhicules motorisés sera limitée à 20 km/h .


 Le stationnement des véhicules sera limité aux seuls emplacement prévus à cet effet. Il faut comprendre que la voiture est seulement tolérée dans le périmètre de cette zone.


 La chaussée pourra être mise à double sens pour les cyclistes mais elle restera à sens unique pour les autres véhicules motorisés, moyennant des aménagements de bon sens.

 

Cette première étape concernant la promenade de l’Alba sera sans doute suivie par l’instauration d’autres zones de rencontre. nous réfléchissons notamment sur le secteur du centre-ville. Par ailleurs, le Plan Global des Déplacements, actuellement à l'étude, tracera des perspectives à l'horizon 2030, avec des recommandations pratiques pour anticiper durablement et efficacement sur la question des déplacements en ville.

Publié dans Déplacements urbains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

épicure 14/03/2012 20:42


Monsieur,


 


prenez des bus et amenez donc les récalcitrants perigourdins adeptes des rocades et des trajets inférieurs à 5 mn !!!!!! Amenez les observer le monde proche si proche, peut être comprendront
ils ?