Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog-notes  de Fabien RUET

Le blog-notes de Fabien RUET

BERGERAC : aujourd'hui, demain...


Avant le vote de dimanche 7 mai 2017

Publié par Fabien Ruet sur 5 Mai 2017, 17:39pm

Catégories : #Bergerac, #Engagements et humeurs, #Présidentielles 2017

Avant le vote de dimanche 7 mai 2017

Quelques heures avant la clôture de cette campagne présidentielle totalement atypique, il me semblait important d’échanger brièvement sur le vote qui nous attend pour dimanche. Il y a une semaine, et pour la première fois de mon engagement politique, je déposais une gerbe pour la Communauté d’Agglomération Bergeracoise, place Gambetta, face au monument de la résistance, pour la journée nationale en mémoire des victimes de la déportation. Chacun comprendra la portée symbolique de cette journée, dans le contexte de notre présente élection présidentielle.

 

Certains de mes fidèles lecteurs se souviendront qu’au même endroit, 15 ans plus tôt, je lançais un appel à la mobilisation citoyenne pour faire face à la menace de l’extrême droite après le traumatisme du 21 avril 2002. J’étais animateur du Mouvement des Jeunes Socialistes, et je n’ai rien oublié de cet engagement. Aujourd’hui, je ne suis toujours pas là pour donner des leçons de morale, encore moins pour faire un appel à voter. Je tiens simplement à vous faire connaître ma position. Dimanche, je voterai pour Emmanuel MACRON, certainement pas pour cautionner son projet politique mais parce que c’est mathématiquement la seule solution pour réduire la force électorale du Front National. Aujourd’hui le vote blanc n’est pas reconnu. Toute abstention profite automatiquement à l’extrême droite dont le score prolifère grâce à la faible participation électorale. Dans le contexte de crise de tous les partis politiques, seul le Front National est aujourd’hui une force organisée. Lui permettre de franchir les 30, voir les 40% de suffrages exprimés, c’est malheureusement positionner l’extrême droite en seule alternative à la politique que mènera Emmanuel MACRON.

 

Je ne veux pas prendre ce risque et je sais que dès le 7 mai au soir, un nouveau combat politique commencera pour faire entendre la voix d’une gauche alternative, sociale, écologiste et citoyenne. Je n’ai pas honte d’avoir soutenu et voté pour Benoit HAMON au premier tour. Sa campagne et ses idées sont porteuses d’espoir et de recomposition. Une nouvelle élection commence dès le 7 mai au soir.

 

Alors pas de « pudeur de gazelle », le vote de dimanche n’est pas le soutien à une politique. Il est juste le témoignage d’un attachement à des valeurs qui ont fait la France, sa République, sa Révolution. C'est cet esprit de tolérance, cette démocratie qui me permet de m'exprimer en toute liberté et sans crainte. J’ai confiance en vous et en votre bon sens. Chacun fera ce qu’il considère comme étant son devoir.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents