Consultation : que pensez-vous des marchés de Bergerac ?

Publié le par Fabien Ruet

Consultation : que pensez-vous des marchés de Bergerac ?

 

Les beaux jours reviennent et les allées du marché de Bergerac commencent à se remplir. Les politiques, avides de reconnaissance, commenceront à revenir, simple préoccupation quasi thérapeutique pour tenter de se prouver qu'ils existent encore. Pour autant, loin de ces apparences, il convient de poser une réflexion sérieuse sur le devenir des marchés notre ville. Je ne parle pas de celui du vendredi à la Madeleine puisque sa fréquentation est quasi assurée par la présence du poissonnier. En revanche, les marchés du mercredi et du samedi matin, place du Marché couvert et autour de l’église Notre Dame donnent des signes inquiétants de fragilité, non seulement l’hiver mais de manière plus globale. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et suggestions.

 

Comment donner  votre avis ?

 

Vous pouvez commenter l’article du blog dans la rubrique prévue à cet effet au bas de cettte page. pour ce faire,  déroulez toute la page et inscrivez votre commentaire dans la rubrique : "commenter cet article". Vous pouvez m’envoyer un courriel. Vous pouvez me laisser un message à la maison citoyenne rue des Fontaines. Enfin, vous pouvez profiter des réseaux sociaux, sur ma page facebook ou sur twitter. Vous avez la parole. Profitez-en. Les marchés non sédentaires ne doivent pas être méprisés, ils sont au cœur de toute stratégie de dynamisation commerciale.

 

L’hiver n’est pas propice au développement du marché. Les produits se font rares. Pour autant, jamais le marché de Bergerac n’avait paru aussi morose : nombreuses absences chez les marchands non sédentaires, fréquentation en baisse, devenir du marché couvert en question,… Pire encore, d’une manière générale, je ne compte plus le nombre de commerçants non sédentaires qui m’interpellent pour me dire que leur chiffre d’affaire annuel baisse.

 

Avant de formuler des propositions, je souhaite donc recueillir vos remarques et objections.

 

Pourquoi ne pas parler du contexte de la politique nationale dans le blog ? J'ai bien entendu cette question, et quand bien même j'éprouve plus que des réserves sur ce sujet, je souhaite les partager en priorité avec les militants de mon parti. C'est une simple question de respect de mes engagements militants. Le sujet viendra en son temps, mais après le préalable des débats internes.

Publié dans Bergerac, Economie

Commenter cet article

M. Reposeur 17/03/2016 10:58

Alain Reposeur
17:03:2016 10:47
J'ai moi aussi vu à plusieurs reprises que le centre ville de Bergerac est de moins en moins attractif. J'ai l'impression que cette ville va redevenir comme il y a quelques années la belle endormie de la région.
Le tourisme qui est un atout essentiel va vite se lasser et va déserter cette cité et d'ailleurs cela commence déjà à se voir.
Il est regrettable que les gens en place ne s'aperçoivent pas de ce déclin ou bien alors c'est à croire qu'ils n'aiment pas cette belle ville.

Alain. R 17/03/2016 09:54

centre commerçants ont de pus en plus de mal à le faire vivre.
J'ai la sensation qu'il ne fait plus partie des priorités de la mairie.
Tout ceci est étroitement lié aux différents problèmes de parking et autres verbalisations à outrance.
A quand la première heure gratuite comme cela se pratique dans d'autres villes de la région?
Si la mairie ne fait rien pour une meilleure attractivité, à court terme ce centre ville va mourir à petit feu.

michel. 16/03/2016 20:13

la ville de Bergerac se meurt tranquillement alors que nous avons beaucoup de culture et patrimoine mais il faut avoir la volonté de sortir de ce néant dans lequel nous sommes, il faut créer de vrais animations. musée Cyrano par exemple et bien d'autres......la liste des possibilités est très longue mais toujours oubliées il faut une vrai réaction de tous les commerçants qui ne demandent et qui attendent que ça, les habitants de Bergerac veulent que leur ville vive et soit attractive, il faut une réaction très rapide nous avons tout pour attirer les touristes et satisfaire tous les Bergeracois. alors pourquoi on ne bouge pas, il faut absolument avancer avant de se faire bouffer par les autres villes. le sort de Bergerac est entre nos mains!!!!

michel 16/03/2016 13:19

Bergerac est une ville qui meurt tranquillement aucune animations, l'éclairage des rues n'est plus fiable, le stationnement est bien trop élevé et refoule les clients des magasins vers les centres commerciaux et aucun soucis pour le parking, et les commerces du centre ville disparaissent les uns après les autres à cause du manque de clientèle. Il faut se réveiller rapidement car on risque de voir Bergerac VILLE DESERTE. ce serait bien triste car Bergerac à une culture, une histoire et beaucoup de choses à faire valoir. Il faut se réveiller au plus vite

Corine Cantiran 14/03/2016 19:36

Bonjour,
Effectivement, l'attractivité de notre centre ville est en perte de vitesse. Moins il y aura de clients et moins il y aura de commerçants et vice versa.. Ce phénomène est valable pour les commerces sédentaires comme non sédentaires. On sait tous pourquoi et la faute à qui!
Les politiciens se succèdent avec avant chaque élection cette analyse, il faut sauver notre centre ville! Mais dans les faits, après les élections nous ne sommes plus une priorité. Exemple: l'éclairage public datant des années 60. Venez les samedis matin d'hiver à 8 heures, il fait nuit, l'éclairage du parking Marché Couvert qui a pourtant était refait est inadapté et le reste de la ville n'en parlons pas . Dans certaines rues, ce sont les vitrines des magasins qui éclairent et comme les magasins n'ouvrent qu'à 10 heures, qu' il y a aussi de moins en moins de magasins donc de moins en moins d'éclairage donc de moins en moins de clients ......ça s'appelle le serpent qui... Bref ça fait ville morte . Voili! . Pour couronner le tout des agents municipaux qui sont derrières chaque voiture pour verbaliser!! Et là vous vous posez encore la question "mais que pourrait-on faire?", "pourquoi les gens ne viennent plus?" Arrêtez juste d'investir en périphérie! Arrêtez de nous prendre pour des a.....s !!! ça fait des années qu'on vous le dit!!