Après la victoire d'Alain ROUSSET

Publié le par Fabien Ruet

Après la victoire d'Alain ROUSSET

Les élections régionales s’achèvent sur une incontestable victoire d’Alain ROUSSET et de sa liste de rassemblement. Nous devons remercier les électeurs communistes et écologistes qui se sont reportés massivement sur notre liste. Nous devons aussi saluer le sursaut civique, même modeste, qui a permis d’endiguer la progression du Front National. Pour autant, si je ne peux que me réjouir de ce résultat électoral, je suis très préoccupé par l’état de crise profonde dans lequel se trouve notre système politique, qu’il soit aussi bien local que national.

 

Plus que jamais, il est de notre responsabilité politique de procéder aux remises en questions qui s’imposent. Election après élection, la défiance électorale est toujours aussi importante. La confiance avec les citoyens ne se proclame pas. Elle ne pourra être rétablie qu’au terme d’un long processus que nous devons engager sans tarder. Il est principalement de la responsabilité de la gauche de s’efforcer à trouver, ensemble, les moyens d’être à l’écoute des Bergeracoises et des Bergeracois qui ne croient plus en la politique et qui boudent les urnes depuis trop longtemps.

 

L’heure n’est plus aux querelles d’égos ou aux accords d’appareils politiques de dernière minute. Les Bergeracois comme les Français ne veulent plus de ces querelles stériles. Nous ne construirons aucun projet mobilisateur et participatif pour les Bergeracois par la seule peur et le rejet d’un ennemi politique dont personne ne peut ignorer qu’il est contraire à notre idéal républicain. Il est de notre devoir collectif, dans le respect de nos diversités de pensées, de montrer que nous sommes capables de sublimer nos différences pour nous engager dans une profonde mutation de nos pratiques politiques : écoute collective, consultation permanente des citoyens pour une démarche généralisée de démocratie participative.

 

Nous ne pouvons pas nous abriter derrière nos appareils politiques. Il est de la responsabilité de chacun de contribuer localement à cette refondation citoyenne et durable de la vie politique, autour de nos exigences de justice sociale et de développement durable.

 

Fabien RUET, Conseil municipal de Bergerac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article