Arrêtons le massacre...

Publié le par Fabien Ruet

SOS vieux Bergerac en péril.

SOS vieux Bergerac en péril.

 

La démolition de la maison à pans de bois, située à l'angle de la rue des Fargues et de la rue des fontaines n'est pas envisageable. Le maire de Bergerac doit faire preuve de courage politique et assumer ses responsabilités. Que n'ai-je pas entendu à une époque pas si lointaine concernant la maison Leydier ? Il faut sortir des postures politiciennes et s'engager résolument pour la préservation de notre patrimoine. Il n'est pas acceptable d'entendre Daniel Garrigue dire que ce « ce qu'il faut faire, c'est la déposer sagement » en parlant de cette façade. C'est indigne d'une ville d'Art et d'Histoire dont malheureusement tout le budget d'investissement est englouti dans des aménagements futiles sur le port et pour la construction d'un nouveau parking.

 

Avant de quitter les responsabilités qui furent les miennes comme adjoint au patrimoine, j'ai reçu les propriétaires de l'immeuble incriminé. Avec le directeur des services techniques de l'époque, nous avions adressé un ultimatum, peu de temps avant les élections, à ces derniers pour prendre des mesures de sauvegarde.

 

Dans ce dossier, l'heure n'est plus aux discussions. La Ville se doit d'engager une procédure d'expropriation si un compromis de cession n'est pas trouvé avec les propriétaires. Des mesures confortatives d'urgence peuvent être prises. Nous les avions préparées avec le concours de professionnels. Devenue propriété de la Ville, cette maison pourrait alors se prêter à une opération de sauvegarde patrimoniale en faisant appel à la Fondation du Patrimoine, au Mécénat et pourquoi pas à une opération de chantier-école autour de l'insertion. Quant à l'utilisation future du bâtiment, voilà un lieu tout indiqué pour recevoir des expositions ; devons-nous rappeler les promesses quant à un lieu dédié à la photographie....par exemple.

 

Monsieur le Maire, ne démolissez pas l'immeuble de la rue des fontaines et de la rue des Fargues. Nous travaillons pour les générations futures.

Commenter cet article

nunes 14/05/2015 20:21

Pourquoi ne pas avoir pris la responsabilite d'une injonction de faire pendant votre mandat ? Diriger c'est participer , proposer, ( si demain un accident grave survient) qui porte la responsabilite?