Insécurité à Bergerac : il est temps de réagir.

Publié le par Fabien Ruet

Multiplication des incendies de poubelles en Centre-Ville, encore cette nuit. Incendie spectaculaire de l’ensemble des locaux de la Caisse d’Allocation Familiale, dans la nuit de mercredi à jeudi. Incendie des établissements PAOLIN… Faut-il attendre des victimes humaines pour que le Maire de Bergerac sorte de ses postures idéologiques en matière de sécurité ? Ces incendies de poubelles peuvent conduire à des drames ; le principe de précaution et le principe de responsabilité politique exigent des réponses de fermeté.

 

Il est plus que temps de réagir. Les Bergeracois ont besoin d’être rassurés. Je réitère solennellement mes demandes exprimées en séance du Conseil municipal, le mois dernier. Il faut rétablir, sans attendre, les brigades de nuit de la Police Municipale, les concentrer sur le Centre-ville et les intensifier. Il faut lutter contre l’ébriété publique en Centre-Ville, source de désordres. Il faut rétablir le service de médiation qui a été supprimé pour que nous puissions disposer de relais de prévention efficaces entre les forces de police et les centres sociaux.

 

En matière de sécurité, les actes l’emportent sur les paroles. Daniel GARRIGUE doit sortir de ce déni idéologique qui l’amène à répéter qu’il n’y a pas de problèmes de sécurité à Bergerac, comme à l’occasion de sa dernière réunion de quartier du Centre-Ville. Trop de « blablas » et pas assez d’actions. Le doublon du Comité Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance n’est qu’un gage de plus à la réunionite ambiante.   La fermeté et l’action sont les seuls préalables à la justice et au rétablissement la tranquillité publique. L’insécurité touche toujours ceux qui n’ont pas les moyens de se protéger. La Ville de Bergerac doit être exemplaire.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

delpon 03/10/2014 12:02

Ca change du discours habituel de la gauche, qui a toujours fait preuve d'angélisme en la matière.
Mais tu as raison trop c'est trop

ariane lumen 03/10/2014 11:24

J'adhère complètement à vos propos !